La Web TV des épargnants


Janvier 2018

Le point éco : bilan 2017 et perspectives 2018

Stéphanie Villers - Chef économiste Humanis

Comment s’est comportée l’économie américaine en 2017 ? Le retour de la croissance en zone euro se confirme-t-elle ? La France va-t-elle profiter de ce rebond économique ? Le point avec Stéphanie Villers, Chef économiste Humanis.

Catégorie : Conjoncture économique

Afficher les sous-titres

Comment s’est comportée l’économie américaine en 2017 ?

 

La croissance américaine au troisième trimestre a enregistré une hausse de 3,2% en rythme annualisé. C’est une croissance soutenue en dépit des ouragans qui se sont abattus sur une partie du territoire américain.

 

La confiance des ménages a continué à s’améliorer en novembre et a même atteint son niveau le plus élevé depuis 2000.

 

Il faut savoir que le marché de l’emploi est au beau fixe, on enregistre 228 000 créations d’emplois au mois de novembre, le taux de chômage a atteint son niveau de plein emploi à 4,1% de la population active, et les hausses de salaires ont été de 2,5%.

 

Que peut-on attendre aux États-Unis pour 2018 ?

 

La croissance devrait se poursuivre en 2018 aux États-Unis, mais il convient quand même d’anticiper les effets de la réforme fiscale qui vient d’être votée en décembre sur l’économie américaine.

 

Dans un premier temps, on peut imaginer que la baisse d’impôts sur les sociétés, qui va passer de 35% à 21%, va dynamiser l’économie.

 

Cela dit, il n’est pas certain que, à long terme, les entreprises décident d’investir davantage, elles vont peut-être choisir de rémunérer les actionnaires, et ça, ça peut effectivement faire pression sur les prix, pression sur l’inflation, et puis par effet ricochet, augmenter les taux d’intérêt : taux d’intérêt court terme et les taux d’intérêt long terme.

 

Le retour de la croissance en zone euro se confirme-t-il ?

 

Et bien, 2017 a été un très bon cru pour la zone euro, la croissance a atteint 2,6% au troisième trimestre, on s’attend sur l’ensemble de l’année 2017 a une croissance de 2,3%. Tous les signaux sont au vert. On notera par ailleurs, le net rebond du secteur industriel. Ce qui marque bien que, le secteur industriel de la zone euro est compétitif. L’indice manufacturier, qui est un indicateur clé de l’activité, a atteint des niveaux records cette année, grâce notamment, à la dynamique des entreprises allemandes.

 

Enfin, cela dit, il faut que la zone euro puisse se développer davantage dans le numérique et les nouvelles technologies pour faire face à la concurrence mondiale.

 

Sur l’ensemble de l’année, on a vu quand même que l’euro s’est apprécié. Malgré cette appréciation, et bien, le commerce extérieur n’a pas été perturbé. Et par ailleurs, la BCE a continué sa politique monétaire accommodante, elle devrait poursuivre la même politique en 2018, donc on ne s’attend pas à des hausses de taux d’intérêt supplémentaires.

 

La France bénéficie-t-elle de ce rebond économique ?

 

En France, on enregistre une reprise solide dans tous les secteurs d’activités. Le climat des affaires s’améliore. Il est même au-dessus de sa tendance de longue période.

 

Il faut savoir que la France bénéficie à la fois d’une belle dynamique interne et d’un contexte international porteur. Cette année, la croissance du PIB en France devrait être proche des 2%.

 

Il en sera de même pour 2018. Cela dit, il reste quand même des freins et des inquiétudes pour la France, notamment en ce qui concerne le niveau élevé de chômage qui atteint 9,5%, et aussi, par rapport aux autres pays de la zone euro.

 

En France, le commerce extérieur s’est de nouveau dégradé ce qui montre bien, quand même, que la France peine à conserver ses parts de marché à l’international.

 

En conclusion

 

2017 a été une très bonne année pour l’économie mondiale, le commerce mondial a progressé de 4% à 5% en glissement annuel et les États-Unis et la zone euro ont su tirer leur épingle du jeu.

 

2018 devrait poursuivre cette embellie économique. Pour autant, il reste des inquiétudes, notamment à travers les tensions géopolitiques que l’on retrouve en Corée, en Russie, en Moyen-Orient qui pourraient perturber la croissance de long terme.

 

CONCLUSION

 

2018 devrait confirmer une progression de la croissance mondiale. Le climat géopolitique reste cependant un important facteur d’incertitude.

 

Toutes les vidéos

Archive Web TV

web_tv_humanis_gestion_dactifs_-_decembre_2017
Décembre 2017

Inflation : quelles conséquences pour votre épargne salariale ?

Catégorie : Actualités des marchés
web_tv_humanis_gestion_dactifs_-_novembre_2017
Novembre 2017

Marchés actions : bilan 2017 et perspectives 2018

Catégorie : Actualités des marchés
web_tv_humanis_gestion_dactifs_-_septembre_2017
Septembre 2017

Financer les PME-ETI françaises grâce au PERCO

Catégorie : PEE/PERCO
web_tv_humanis_gestion_dactifs_-_juin_2017
Juin 2017

Le point éco : 2017 en 5 questions

Catégorie : Conjoncture économique
web_tv_humanis_gestion_dactifs_-_avril_2017
Mai 2017

Épargne salariale : le point sur les marchés obligataires

Catégorie : Actualités des marchés
web_tv_humanis_gestion_dactifs_-_mars_2017
Mars 2017

Le rôle de l’épargne salariale dans les assemblées générales d’entreprise : l’exercice des droits de vote

Catégorie : Investissement Socialement Responsable (ISR)
web_tv_humanis_gestion_dactifs_-_fevrier_2017
Février 2017

Membre de Conseil de surveillance : un acteur essentiel de l’épargne salariale

Catégorie : Actualités juridiques
web_tv_humanis_gestion_dactifs_-_janvier_2017
Janvier 2017

Bilan 2016 et perspectives 2017

Catégorie : Conjoncture économique
web_tv_humanis_gestion_dactifs_-_decembre_2016
Décembre 2016

La Banque Centrale Européenne : rôle et missions

Catégorie : Conjoncture économique
web_tv_humanis_gestion_dactifs_-_novembre_2016
Novembre 2016

L’épargne salariale solidaire

Catégorie : Épargne solidaire